Débuter une journée sans un bon café est souvent impensable pour beaucoup d’entre nous. À travers cet article, découvrez comment choisir la mouture idéale en fonction de votre méthode de préparation et vos préférences gustatives.

Comprendre l’influence de la mouture sur le goût du café

Si vous êtes un amateur de bon café, vous savez probablement déjà que chaque type de préparation nécessite une certaine taille et finesse de mouture pour permettre une extraction optimale des arômes du café.

En effet, la mouture a une incidence directe sur le temps d’extraction, qui à son tour affectera le goût final de votre boisson préférée.

Les principaux types de mouture : de l’espresso au piston

  • Mouture fine : utilisée pour les machines à espresso, elle favorise une extraction rapide et intense des arômes. Le café sera corsé et crémeux.
  • Mouture moyenne : voulue pour les machines à filtre et les méthodes douces (comme l’Aeropress), elle permet d’obtenir un café équilibré avec une bonne extraction des saveurs sans trop de force.
  • Mouture grossière : adaptée aux cafetières à piston ou French press, elle empêche le café de devenir amer et surextrait, tout en offrant une belle infusion des arômes.

Si vous ne savez pas quelle mouture choisir pour votre métier, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre torréfacteur ou barista favori.

L’importance d’un bon moulin à café

Pour obtenir la meilleure mouture possible, l’utilisation d’un moulin à café est essentiel. Bien sûr, il existe déjà des cafés pré-moulus disponibles sur le marché, mais rien ne vaut la fraîcheur et l’arôme d’un café fraîchement moulu juste avant la préparation.

Moulin à lames ou à meules : quel type choisir ?

Il existe deux principaux types de moulins à café :

  1. Les moulins à lames : moins chers et plus compacts, ils utilisent une lame métallique pour couper les grains en morceaux de taille inégale. Cependant, ils offrent généralement moins de contrôle sur la finesse de la mouture et peuvent chauffer les grains, ce qui altère leurs arômes.
  2. Les moulins à meules : plus coûteux et volumineux, ils sont dotés de deux disques abrasifs (meules) qui écrasent les grains de manière uniforme et régulière. Ceux-ci permettent un meilleur contrôle de la taille de la mouture et préservent mieux les saveurs du café.

Les experts s’accordent à dire que les moulins à meules sont préférables pour obtenir une mouture de haute qualité.

mouture de café

Comment régler son moulin à café pour obtenir la mouture idéale ?

Une fois équipé d’un bon moulin, il reste à savoir comment l’utiliser correctement afin d’obtenir la mouture désirée. Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Démarrez par le réglage recommandé par le fabricant pour la méthode de préparation choisie (espresso, filtre ou piston).
  • Ajustez progressivement la taille de la mouture en fonction de la sensation gustative obtenue : si le café est trop amer et fort, optez pour une mouture plus grossière ; s’il est trop faible et aqueux, choisissez une mouture plus fine.
  • N’hésitez pas à expérimenter : les goûts varient d’une personne à l’autre, donc n’hésitez pas à ajuster la mouture jusqu’à trouver celle qui vous convient le mieux.

Notez qu’il est également recommandé de nettoyer régulièrement votre moulin pour éviter toute accumulation de résidus gras et encrassement des meules, ce qui pourrait altérer la qualité de la mouture obtenue.

Trouver sa mouture idéale en fonction du type de café et de ses préférences personnelles

En fin de compte, le choix de la mouture dépendra également de vos goûts personnels et du type de café que vous appréciez. Pour cela, rien de mieux que d’expérimenter avec différents types de mouture et de café pour trouver la combinaison parfaite qui ravira vos papilles.

Le rôle de l’origine, du terroir et de la torréfaction dans la mouture idéale

D’autres facteurs influencent également le choix de la mouture :

  • L’origine et le terroir des grains : les cafés issus de différentes régions du monde présentent des arômes et saveurs uniques, qui peuvent s’exprimer différemment selon la mouture choisie et la méthode de préparation utilisée.
  • La torréfaction : une torréfaction plus claire ou foncée affectera également la perception des arômes lors de l’extraction. En règle général, un café torréfié clair nécessitera généralement une mouture plus fine, tandis qu’un café torréfié foncé appréciera une mouture légèrement plus grossière.

Faites appel à votre sensibilité gustative et ajustez au fil du temps

En conclusion, il n’y a pas de mouture universelle qui conviendra à tous les amateurs de café. Chaque personne peut avoir ses préférences en termes de goût, d’arôme et de texture.

N’hésitez donc pas à suivre votre propre instinct et adapter votre mouture en fonction de vos envies et de vos expériences gustatives. Les premiers pas vers une dégustation optimale seront ainsi franchis et vous pourrez profiter au maximum de votre café.

Norman auteur du blog BisuzCoffee
Norman Bean

Récemment installé à Bordeaux depuis New York, Norman est un connaisseur de café de spécialité qui aime explorer de nouveaux horizons gustatifs. Il cherche des équipements haut de gamme pour ses expérimentations caféinées.

A lire également